Albatros.... Et violon...

J'ai teasé la dernière fois, mais voici en somme mon cadeau d'anniversaire (et pour la dernière photo, vous y verrez un cadeau de noël  :) )

Il s'agit là d'une Seagull Coastline électro acoustique. A part vous dire que je kiff son son, son manche medium et son corp en pan coupé. Je ne peux m'empêcher de ressentir un quelque chose d'étrange a chaque fois que je la décroche pour jouer un peu. Elle est ultra précise sur le jeu aux doigts et elle possède une profondeur sonore très importante. Le sustain est très long et cela est certainement dû à la conception de la caisse. Celle-ci est radicalement différente de ma première folk et qu'elle soit branchée ou non, la longueur de note est identiquement maitrisée.
Je suis même surpris car j'ai avec moi un instrument qui me demande plus de rigueur que sur mes autres instruments. En compléments de l'exigence que le violon demande, je trouve qu'il se rejoigne très bien sur ce point-ci.




En parlant du violon, il s'agit là d'un modèle d'étude. La seconde question qui doit vous passer par la tête c'est surement : "Pourquoi un violon ?". La réponse est simple, j'ai toujours adoré cet instrument. J'ai toujours apprécié ça. La révélation est venue d'une amie violoniste qui le sortie lors d'une répétition, lorsque je faisais partie d'une chorale spéciale pour une messe à la cathédrale de Reims...
Voilà pour la petite histoire... Sinon, il s'agit bien là d'un 3/4. Je débute tranquillement mais quelques sites internet m'ont donnés de très bons conseils, comme celui-ci par exemple : http://violonino.free.fr/accordage.html

Au final, je suis plutôt à l'aise, la transition guitare-violon est moin pesante que je ne le pensais. En réalité, l'arché n'est qu'un énorme médiator et j'ai retrouvé les notes basiques assez simplement. C'est même plutôt souple surtout si je me DETEND ! Et c'est loin d'être gagné  ^_^ .
J'arrive à gérer quelques contines et paradoxalement, là ou je suis plus rythmique avec mes guitares, je suis plus soliste avec le violon. A noter que je produits assez peu de couac. Mon amie violoniste ma trouvé à l'aise et je dois dire que la concentration exigée pour cet instrument est réellement importante. Cet instrument ne pardonne pas et vos erreurs s'entendent. Là où une disto peut rattrapper le coup en guitare le violon ne demande, mais il exige de la précision. Je pense que se sera un excellent complément pour moi. Néanmoins, mes épaules peine à tenir le coup, ce qui veut dire musculation pour tenir le coup !

Author Topic: Albatros.... Et violon...  (Read 5788 times)

0 Members and 1 Guest are viewing this topic.