Faites des PC qui disaient... Etape 4 - Retours

Bonsoir à tous !


S'est surtout très fatigué que je vous balance un peu ce billet. J'ai gardé le format Word depuis quelques jours maintenant mais au bout d'un moment il faut tout de même réaliser le fameux ctrl V pour enfin faire ce qu'il faut.

BREEEEEEEEEEEFFFFFFFF

Depuis maintenant le 1er novembre 2014 j'ai monté mon petit PC, installé Win7 (Après une tentative d'adoption raté de la version 8). Installé Steam, bourré mon disque dur avec ma bibliothèque de jeux, pillé Origin de tous leurs jeux offerts gratuitement, et bien entendu : j'ai joué, joué, joué et joué à mes moments perdus car faut bien l'avouer, jouer sur PC c'est le pied !

La seule chose qui me manque vraiment c'est une bonne carte graphique. De ce côté là, Noël devrait me permettre de me l'offrir. Une belle GTX 970 pour débuter cette nouvelle année fera largement le nécessaire. Il est vrai qu'une 980 m'aurait largement fait plaisir, mais les fonds manquants, n’ayons pas les yeux plus gros que le ventre.

Concrètement, que vaut l'engin ? Et bien il promet ! Moi qui, pour rappel, avait connu des PC aux CPU qui ronronnaient à plus de 60 degrés au démarrage, sans aucun burn même après une réinstallation très fraîche de l'OS pour éviter les surcharges de programmes en tâches de fonds parasites. Et bien là je suis surpris ! Le I5 4570 est limite en état dormant. Aux niveaux des ressources utilisées, c'est du bonheur, avec une gestion saine des ressources (à peine 2 Go de RAM sur les 8 installés).

Comme vous pouvez le voir sur cette capture. Je tourne à 40 degrés grâce à l'AIO, le Corsair fait un excellent travail et refroidi le CPU sans sourcilier, et uniquement en fonctionnant avec son radiateur. Le plus improbable pour moi est le silence des ventilateurs fournis avec le boitier. Ceux-ci ne se mettent en fonctions qu'à la demande. Actuellement, seul le CPU est refroidi, aucun des ventilateurs ne sont activés. Le seul "son" qui puisse me déranger un peu ne sont que les vibrations produites par le radiateur du watercooling. mais j'y travail car en changeant le boitier de position, la base du "bruit" disparaît quasiment et le bureau vibre moins. Je vais m'atteler à trouver une solution en sur-élevant le boitier par exemple, mais pas à partir des pieds, mais à partir de la coque.

PC en Mode Silencieux
PC en Mode Silencieux


Passons maintenant à une utilisation Standard de la tour et poussons les ventilateurs à leurs utilisations minimales.

Ici, très peu de changement. Niveau sonore, très peu de changement également. On notera juste la perte d'un petit degré (voir 2) pour le CPU. Ceci est dû au fonctionnement plus "classique" de l'ensemble du circuit de refroidissement.

PC en Mode Standard
PC en Mode Standard


Montons dans les tours en lançant l'utilisation en mode turbo !

Ici grosse performance au niveau du bruit ! On ne dépasse pas ce qui est donné au niveau du mode normal. Seul le ventilateur de l'AIO est audible avec quelques soubresauts des disques durs. Le CPU ce cale à 34 degrés et il n'embête personne. Mais même dans cette configuration et dans ces conditions d'utilisations, il n'y a aucun soucis. L'ensemble ne stress pas et n'agace pas par son bruit. En sera-t-il de même avec le dernier mode ? La pleine vitesse sera-t-elle celle qui me tapera sur le système ?

PC en Mode Turbo
PC en Mode Turbo


En mode Pleine Vitesse, on entend un bruit de souffle (normal et logique dans un sens... Captain Obvious...). Le Bitfenix fait des merveilles en terme d'isolation phonique sur les 3 premiers modes. Il commence à peiner uniquement à ce stade, avec des résultats plus qu'honorable. J'ajoute également que sur les 2 ventilateurs du boitier, seul 1 est connecté à la carte mère, car il me manque une prise 3 pin. Ainsi et uniquement avec le ventilateur de l'AIO et 1 seul ventilateur du boitier (positionné en extraction pour information). J'obtiens les notes suivantes :

PC en Mode Pleine Vitesse
PC en Mode Pleine Vitesse


Que dire ? Le processeur se gèle littéralement les miches (soyons cru dans les mots). En le laissant tourner sous ce mode, on passe en dessous des 30 degrés -Damned-. La carte mère est quant à elle à la limite d'attraper la grippe sans trop forcer. Le système pourrait se faire overclocker sans soucis, et il serait tout à fait envisageable de se porter dans ce domaine à l'avenir. Mais dans ce cas, il me faudrait certainement changer le CPU et passer sur une version K d'un I5 (sont cons chez Intel...).

Néanmoins, il faut relativiser les chiffres actuels. En effet, aucune carte graphique n'est intégrée au système. A mon avis, lorsque celle-ci sera présente, ce sera autre chose ! Pourquoi donc ? Et bien pour l'extraction d'air de celle-ci ! Et oui, l'air chaud de cette dernière sera concentré dans le boitier. Voilà pourquoi j'ai modifié la configuration des ventilateurs du boitier. Je les ais positionnés sur le haut du boitier en mode extraction. Ainsi je pourrais gardé un flux d'air venant du bas du boitier vers le haut de celui-ci. Mais aussi au niveau des entrées latérales du boitier.

Ainsi la carte graphique pourra faire échapper son excès d'air chaud (produit par ses propres soins) sans que ceux-ci stagne dans le boitier trop longtemps.

Je pense ainsi rester dans les 36 degrés de moyenne à l'intérieur du boitier en mode classique, et passer vers les 40 degrés en charge au niveau du CPU. Pour le GPU ce sera une autre paire de manche, mais ça devrait lui permettre un refroidissement plutôt intéressant.

Bien entendu. Je reviendrais vers mon blog lorsque la carte graphique sera arrivée et installée. Ainsi je débuterai une nouvelle série de tests qui permettra de mesurer les températures.
Last Edit: 14 January 2015 à 22h51 by vincz

Author Topic: Faites des PC qui disaient... Etape 4 - Retours  (Read 3486 times)

0 Members and 1 Guest are viewing this topic.