Post reply

Warning: this topic has not been posted in for at least 120 days.
Unless you're sure you want to reply, please consider starting a new topic.
Name:
Email:
Subject:
Message icon:

Verification:
Type the letters shown in the picture
Listen to the letters / Request another image

Type the letters shown in the picture:
Désolé pour toutes ces questions... Les spammeurs sont de plus en plus pénibles. Quelle est, traditionnellement, la couleur du cheval d'Henri IV ? Indice : il est Black.:
Tapez "zen" puis "douze" en chiffres (trois lettres et deux chiffres, donc):

shortcuts: hit alt+s to submit/post or alt+p to preview


Topic Summary

Posted by: Lionel
« on: 19 May 2011 à 7h14 »

Ça a l'air bon cette fois, mais que ça ne se reproduise plus :niark: :mdr:
Posted by: vincz
« on: 18 May 2011 à 23h01 »

Ben nan, la troisième est toujours en double !
Je ne vois absolument pas de laquelle tu parles  :P :^^;: (Merci pour l'avoir vue  :cool: )
Posted by: Lionel
« on: 18 May 2011 à 22h56 »

Photo changée  :cool:
Ben nan, la troisième est toujours en double !
Posted by: vincz
« on: 18 May 2011 à 21h23 »

Effectivement il y à 2 photos identiques. Je ferais un changement ;) merci d'avoir prevenu ^^
Posted on 18 May 2011 à 18h25

Photo changée  :cool:
Posted by: Lionel
« on: 18 May 2011 à 17h03 »

J'ai pas tout lu, c'est bien long tout ça, il faudra que je prenne 5 minutes.
Par contre, c'est normal qu'il y ait 2 fois la même photo ?? Espèce de tricheur...

Sinon, moi je suis passé par Toulon ce week-end, et j'ai une seule chose à dire : "Quel merdier pour rejoindre Hyères !!!". Tu sors de l'autoroute et tu te retrouves en plein centre-ville de Toulon et ça n'avance plus...
Posted by: vincz
« on: 15 May 2011 à 22h24 »

La Garde a l'air d'être bien sympa, ça donne envie !
Merci Bunny ;)
Posted by: Bunny
« on: 15 May 2011 à 20h04 »

La Garde a l'air d'être bien sympa, ça donne envie !
Posted by: vincz
« on: 15 May 2011 à 12h48 »

Bonjour à tous !

Il y a quelques semaines, ma meilleure amie Julie ma demandé si j'avais des congés à poser. Elle, faisant un stage d'escalade dans le Gard souhaitait faire la seconde partie de ses vacances sur côte d'Azur. La météo semblant se tenir au beau fixe, je n'ai pas hésité à faire le nécessaire pour l'accompagner.

C'est ainsi que nous nous sommes embarqués pour une semaine de vacance dans le sud de la France avec comme première étape Toulon  :cool:

Si vous me connaissez un petit peu. Toulon est une ville importante à mes yeux car je suis né là bas. Y revenir fut un retour aux sources. Une bouffée d'air bienvenue après ces quelques semaines difficiles et les événements qui se sont déroulés. Malgré tout, l'émotion était palpable ce lundi 2 mai 2011. En effet cela faisait 26 ans que je n'y étais pas revenu et dans un second temps. J'aurais aimé lui faire découvrir "ma ville" tout comme elle m'avait fait découvrir "ça/c'est ville(s)".

A mon arrivé, Julie était certes bien présente, mais le souvenir d'une promesse était également là. Se retrouver face à face de cet état de fait fut assez bouleversant car tout comme cette ville reste portuaire, j'étais moi aussi entre deux eaux. Et revoir ma maison d'enfance n'a rien arrangé  ^_^ .

Je souhaite que les photos qui vont suivre et les petites explications qui les accompagnerons vous seront agréables. Je vous l'indique tout de suite, certaines analyses proviennent des connaissances acquises et partagés avec Phoenix-s. J'avoue que je ne me doutais absolument pas de détailler autant de choses grâce à tout ce qu'elle me racontait ; mais force est de constater que c'est rentré "comme ça". Donc merci à elle :sumanai: .


Vincz sur le mont Faron
Vincz sur le mont Faron


Toulon, en provençal Touloun (graphie mistralienne) ou Tolon (graphie classique) ([tuˈluⁿ]), est une ville du sud-est de la France, préfecture du département du Var et la troisième ville de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur derrière Marseille et Nice. Située à 190 kilomètres de la frontière italienne, elle est établie sur les bords de la mer Méditerranée, le long de la rade de Toulon. (source Wikipédia)

Mes souvenirs de Toulon sont assez diffus. 26 ans, c'est long. Cependant, une fois mon premier pied posé, je me suis senti bien. le mistral caressant mon petit visage de Rémois tout blanc. Autour de moi, de la gare. Des odeurs sucrées, des gens à l'accent chantant et le bruit doux et simple des clapotis de la fontaine de la gare. Sitôt rejoint par Julie, nous nous sommes dirigé vers la Garde.


La Garde est une petite ville située sur les hauteurs de Toulon à environs 5Km de là. Elle a su garder son charme de petite ville provençale avec son architecture rapproché et ses ruelles caractéristiques du sud de la France.




























Situé sur les hauteurs indique donc qu'il faut grimper de manière assez importante, afin de s'approcher du sommet du village ou se trouve une tour du XII éme siècle ainsi que l'église (fermée à l'heure actuelle) d'architecture Romane.

Elle tenait un rôle important pour La Garde car elle servait de centre névralgique au rempart de la cité médiévale. De nombreuses campagnes de restauration ont d'ailleurs été menées au sein de l'église après la destruction de son cloché. La plus importante se déroula de 1983 (je suis née en 1982  ^_^ ) jusqu'en 1989.

Elle fut part la suite sauvée d'une destruction quasi certaine par l'effort des villageois et de la communauté de commune de La Garde et du Pays Varois après un décrochage rocheux quasi fatale.









































La Garde est également le village qui abrite le dernier atelier de fabrication artisanale du bois d'Olivier. Un couple de plus de 70 ans maintenant continue d'ouvrir leur atelier à tous les visiteurs. La vision de leur métier est avant tout la passion et l'aide de l'autre.

La dame qui nous a accueillie nous raconta avec ferveur la naissance de leur atelier après le grand hiver de 62 qui leur permis d'ouvrir. Cet hiver là, l'un des plus dur que la France a eu a endurer. En échange de la promesse de faire repartir les olivier. il demanda le bois sec (le seul à pouvoir être travaillé) en échange. Par une technique de son grand père, il utilisa les racines des oliviers et fit repartir les plantations des hauteurs de Toulon. Il récupéra donc le bois sec et ainsi il ouvrit son atelier.

Cette âme du village va malheureusement s'éteindre dans peu de temps. En effet la retraite attends ces personnes formidable qui nous ont fait vivre en quelques minutes, des instants de courage et d'abnégation de manière très intense. Je remercie encore notre hôte pour cet instant très intéressant.

































Si vous avez la chance de vous rendre dans ce petit village vous aurez la chance aussi d'admirer de très belle vue et l'une de ces vues nous guide vers la prochaine étape de ma visite de Toulon. Le Mont Faron.


Pour la petite histoire le Faron est un mont d'environ 580 mètres de hauteur. Il surplombe Toulon et sa rade et il permet d'admirer un panorama de la ville en plus des trois îles de la côte Toulonaise. Il est possible d'accéder à son sommet de 2 façons différentes. la première est bien sur en voiture. La seconde et celle du téléphérique !

Le Faron a servi de base fortifié et ce réseau de fortifications défensives date du XVIIe et XVIIIe siècles. il est d'ailleurs toujours visible. Il servait à la défense des accès maritimes puis terrestres au port militaire de la ville. Neuf forts veillent sur la rade et la Tour Beaumont a été construite en 1845 pour défendre et surveiller la rade, elle est maintenant aménagée en Musée Mémorial du Débarquement des Alliés en août 1944.

Outre ses spécifications plutôt militaire, le Faron est une excellente base d'escalade, tous les niveaux peuvent venir s'y entrainer.




Le Faron a également une autre fonction. Celle de vous reposez et d'oublier vos soucis en moins de 10 minutes ! J'ai testé et c'est diablement efficace. Non pas parce qu'il s'agit d'un emplacement que mes parents appréciaient beaucoup et où nous allions pic-niquer régulièrement. Non. C'est tout autrement qu'il faut présenter les choses.

Tout d'abord par le calme de l'endroit. Mes photos reflètent malheureusement mal le bien-être que ce lieu à eu sur moi.

En effet, j'ai pris plaisir à marcher au travers de la garrigue et à retrouver le zoo, le mémorial et ces paysages de résineux de et de végétaux résistant.. Malheureusement détruit par quelques fous qui osent incendier ces lieux ou la nature à encore le droit de s'exprimer alors que 500 mètres plus bas on se partage des bouts de terrain de manière quasi sauvage (Allez je change de nom et je m'appel Char Aznable  ^_^ ).





Repasser par les sentiers, sentir le vent, entendre les oiseaux, changer de décors. Voilà ce qu'est le Faron. Il s'agit d'un lieu qui vous repose et qui vous ressource. En l'occurrence pour moi, ce fut une grand bol d'air et une vue sur mon quartier d'enfance ; le quartier Saint Roche et le chemin de plaisance. La rue dans laquelle j'ai vécu. Mais il y a surtout la rade, la capitainerie et les quais qui nous attendaient avec pour invité : le soleil couchant.



Surtout connu pour sa rade (naturelle faut-il rappeler) les Grecs et les romains ont été réticents à installer une zone portuaire dans les environs. Cependant c'est grâce à Louis XII que débuta les débuts militaire de la rade. A l'heure actuelle le port de Toulon est le premier lieux où se rendre afin de rejoindre la Corse. Les rotation des ferrys y sont très nombreuses.



Mais c'est surtout l'architecture militaire qui a rendue célèbre la ville de Toulon. Le port militaire accueille la majorité des bâtiments de la marine nationale avec Brest. La rade de Toulon est le port d'attache du Charles de Gaule (Je sais moi aussi ça me fait rire).

le génie de la mer
le génie de la mer
Plus proche de nous, lors de l'opération Lilas, le 27 novembre 1942. L'amirauté elle-même commanda le sabordage de plus de 90 navires après l'attaque des forces Allemandes sur la rade. En quelques minutes de multiples explosions vont secouer les bâtiments présent dans l'arsenal, au point que les toulonnais croiront en un terrible bombardement et pour certains en un tremblement de terre.

Certains navires, comme les croiseurs Algérie, Marseillaise ou Dupleix, brûleront pendant plusieurs jours. Du coté du Mourillon, cinq sous-marins bravent les ordres de sabordage et parviennent à franchir les passes du port militaire au prix des pires difficultés (champs de mines magnétiques, bombardements allemands).

Deux rallieront Alger, le Casabianca et le Marsouin, un ralliera Oran, Le Glorieux. L'Iris ira trouver refuge à Barcelone tandis que la Vénus préférera se saborder en grande rade. Un seul bâtiment de surface, le Leonor Fresnel, du Service des Phares et Balises, ralliera Alger, après s'être échappé des Salins d'Hyères.

Sur le Strasbourg, l'amiral de Laborde refuse de quitter son navire, il ne comprend toujours pas pourquoi Hitler a renié sa parole, celle de ne rien entreprendre contre la flotte française. Il faudra un ordre personnel du maréchal Pétain pour qu'il accepte d'abandonner le bord. En acceptant ce sacrifice, la Marine a respecté son serment de 1940, ne jamais livrer la Flotte a des mains étrangères.

Cette attaque des forces d'Hitler était d'ailleurs contraire à l'armistice de 1940 mais elle permis d'empêcher les force ennemis de s'emparer de plus de 3 cuirassés, 7 croiseurs, 15 contre-torpilleurs, 13 torpilleurs, 6 avisos, 12 sous-marins, 9 patrouilleurs et dragueurs, 19 bâtiments de servitude, 1 bâtiment-école, 28 remorqueurs et 4 docks de levage.

Seuls 39 bâtiments seront capturés, tous de petit tonnage sans grande valeur militaire car sabotés, endommagés, ou pour certains désarmés.

La Capitainerie
La Capitainerie



Aujourd'hui le port de Toulon accueil tous les ans le Tall Ships' Races. Il s'agit là d'une réunion de voiliers venant du monde entier qui se livrent bataille lors de très belles régates.



Tout ceci m'émeut encore. Je suis très bon public pour cela en plus. Mes émotions parlent souvent pour moi même. Cette journée sur Toulon ma permis de renouer avec une part de ma personnalité qui avait été fortement enfouie. J'ai compris là bas pourquoi je ne suis pas bien ici, a Reims.

Pourtant cette ville qui ne devrait plus être la mienne (Toulon) reste celle ou je suis né et je suis fière de dire que revoir le stade Mayol, la tour Saint Louis, la maison qui a vu mes premiers pas et toutes ces choses mon réconfortés et calmés. Je ne souhaite plus m'apitoyer sur mon sort (même si c'est dur parfois) mais sans ce voyage j'aurais certainement encore pris des baffes sans réagir et sans broncher, où j'aurai tenter de faire du mal à une personne chère à mon c½ur même encore maintenant. Même si elle me déteste.

Mais c'est tout l'inverse qui c'est produit. J'ai repris des habitudes, des attitudes. Mon tempérament s'explique là-bas alors qu'ici, à Reims, il est qualifié "d'étranger". Je sais maintenant pourquoi je me sent quasi en permanence seule alors que je suis souvent accompagné de mes amis et parfois accompagné de personnes formidable qu'une certaine retenue implicite me force à garder alors que non... Je ne devrais pas.

Ce retour m'a donné les clés nécessaires, mon accent est même revenu. Cela embête le peuple mais j'assume ! Je suis du midi à 100% et en plus Scorpions y fait une ultime date pour sa tournée (moi qui pensais l'avoir fait à Nantes et cela surprendra certainement quelqu'un d'autre)

Mes amis, Toulon ma remis d'aplomb. J'ai pleuré sur le port au vue de ce magnifique couché de soleil car elle n'était pas là pour le partager avec moi. Pour partager cet instant que je chérissais au plus profond de moi même car j'attendais (désespérément) de trouver un "bon créneau". Mais c'est ainsi que cela c'est passé. JE n'ai aucun regret de ce qui c'est produit ce lundi 2 mai 2011 qui a vu mon retour à la maison.




Prochainement sur le Photomavincz - Ballade sur la côte d' Azur - secondes étape : Saint Tropez et Cannes.


PS : Je remercie Julie pour sa gentillesse, sa joie de vivre et son sourire. Merci du fond du coeur !