Gundam - 30 ans de jouet et c'est pas encore fini !

Avant de débuter ce billet, je tiens à préciser que ce qui suit aurai du être publier dans le magazine Japan Ink, mais celui-ci ayant couler et bien c'est à vous d'en profitez. d'avance Je vous demande de me pardonnez pour la mise en page, j'ai réellement tenter de faire cela de mon mieux. De plus, c'est la première fois que je tente l'expérience :)

[size=18]Gundam 30 ans de jouet et de produits dérivées[/size]

Qui n’a jamais rêvé de se retrouver en lieu et place d’Amuro Ray à bord de son Gundam RX-78-2, ou de Camille Bidan dans le superbe Zeta Gundam ou bien encore Setsuna F. Seiei dans l’Exia.
Avec beaucoup d’imagination,c’est largement possible. Mais le monde est ainsi fait et avant de pouvoir réellement se confronter aux commandes de ces engins, le monde du modèle réduit vous permet déjà de contempler et d’apprécier les Mecha des séries de la saga Gundam. Je vous propose donc un petit tour d’horizon des collections possibles et disponibles, mais croyez moi, il y a du monde !
 
Depuis le début de la saga Gundam en 1979, la société Bandaï reste l’acteur majeur de la promotion des Mecha et Mobil Armor de la série et cela sous différentes formes. Nous pouvons noter que l’essentiel de la production des produits dérivés liés à la série est regroupé sous le format maquette, regroupant diverses catégories selon les capacités de construction de l’acheteur. Bien entendu, les produits liés à l’univers Gundam se regroupent également sous forme de figurines déjà montées et d’une multitude de Gashapon.
 
En ce qui concerne la reproduction des personnages issues des diverses séries télévisés, la société Banpresto est celle vers laquelle il faut se tourner, tout en sachant qu’elle propose également des figurines des Mecha de la série, mais dans la majorité des cas, dans des positions fixes.
 
Entre Bandaï et Gundam c’est donc une très longue histoire d’amour. Débuté en 1979, la création de maquettes articulées a débuté peu après la diffusion de la série afin de rentabiliser celle-ci. Le succès fut quasi-immédiat et dès lors, les progrès technologique en matière de création ont toujours été mis en avant afin de promouvoir les derniers kits sortis.
 
Dans les multiples gammes liés à Gundam, Bandaï à décider de créer diverses branches de production, l’une consacré aux maquettes et l’autre aux figurines articulés. Dans le registre des maquettes, nous pouvons trouvé diverses gammes, elles-mêmes répartie en 4 catégories distinctes :

 
Les First Grade –Regroupant les maquettes destinées aux modélistes débutants voir très débutants. Lors du montage de ces modèles réduits, il n’y a aucun système d’articulation très poussé qui soit mis entre les mains du modéliste, tout juste quelques joints afin de donner un mouvement tout de même suffisamment ample, pour jouer avec la maquette une fois fini.
 
Bien sur il est possible de finaliser le kit après la construction en le peignant ou en réalisant un panelline. (En d’autres mots, repasser les lignes creuses du model avec un feutre noir afin de faire ressortir les reliefs de la maquette). On peut estimer le temps de montage de ces maquettes à environs 30 minutes et l’échelle utilisée est le 1/144éme. Le prix de ces kits est généralement faible et en import il n’est pas rare de les trouve pour moins de 5 euro.

 
Les High Grade - Ces maquettes disposent de détails plus élaborés que les First Grade mais les systèmes d’articulation sont tout de même plus aboutit tout comme les proportions moins enfantines des First Grade. A noter la gamme HG UC qui, si elle-même est entièrement réalisé sur la base des maquettes High Grade, dispose de finitions et de divers astuces de créations très élaborés pour des modèles de si petite tailles.

 
La encore il est possible, après le montage, de réaliser des finitions, voir de peindre la figurine. Leur échelle est identique à celle des First Grade soit le 1/144éme. Cependant il arrive que quelques modèles puissent être livrés au 1/100éme. Cela a pour résultat de donner un model bien plus grand et plus imposant. Mais disposant juste de système d’articulation et de construction typique au High Grade. C’est tout de même un achat intéressant si l‘on souhaite par la suite passer au Master Grade. On trouve généralement les modèles au 1/144éme aux environs des 15 euro et les 1/100éme pour environ 25 euro. Attention tout de même, certains 1/100éme de cette gamme peuvent atteindre parfois les 60 euro du au contenu souvent extrême de la boite au niveaux des bonus.
 

Je rajouterai également que certains High Grade sont tout simplement conséquent. Il suffit de penser au Dendrobrium Orchis de la Série Gundam Stardust Memory (UC 0083) pour s’en convaincre. En effet la conversion au format maquette est tout simplement énorme. D’autres adjectifs pourraient convenir, mais penser juste a ceci. Une boite au format valise pesant plus de 10 kilos, une longueur totale de plus de 100cm ainsi qu’une envergure de 60cm, 600 pièces a monté en comptant les parties métalliques et pour finir un poids totale de 9 kilo une fois l’engin terminé. Un bon gros bébé à ne pas mettre entre les mains d’un modéliste débutant, mais qui est tout bonnement jouissif de monter et d’admirer une fois celui-ci terminé. Je signale qu'il est actuellement possible de commander une réédition de cette magnifique maquette, compter une bonne centaine d'euro plus quelques frais de douanes, mais le plaisir est tout de même là.
 

Les Master Grades – Vous êtes un modéliste assez confirmer ou un débutant a l’aise dans la construction des robots. Les Master Grades sont fait pour vous. Assez peu cher selon le modèle choisi (le prix variant beaucoup d’une maquette a une autre), il reste le fleuron de Bandai de part la qualité des reproductions offertes et leur simplicité de construction. Bien entendu, il est quasi obligatoire de finaliser votre ½uvre en la peignant et en soignant les finitions.
 
A l’échelle 1/100éme, Les Master Grade dispose de capacités de mouvement et d’innovations technologique souvent bluffantes en terme de conception, afin de permettre aux modélistes de recréer à l’identique, les poses du mecha vues dans sa version animé. Tout cela grâce à l’utilisation d’un squelette interne appelé Hiner Frame, portant uniquement les pièces plastiques donnant l’esthétique extérieure du model.

En somme, de la belle ½uvre. Surtout que le temps de construction est largement supérieur à 1H30 et pour certains models cela peut allez à plusieurs jours surtout s’il s’agit de Mecha créer par Monsieur Hajime Katoki, (l’un des mecha designer les plus adulés par les fans ndl) qui appose alors son nom aux Master Grade sous la forme « version Ka ».Ces éditions disposent alors d’une boite d’un blanc très sobre, reproduisant sur le recto et le verso de la boite, des dessins originaux du robot réalisé par Le Maître.





Les Perfect Grade – Avec une échelle au 1/60éme, d’une taille allant vers les 60 a 75 cm de hauteur,utilisant parfois des éléments métalliques afin de renforcer l’ensemble de la structure du robot et demandant souvent plus de 75H de travail pour finir le squelette interne. Je vous présente le Perfect Grade. Un véritable défis pour tout modéliste qui ce respecte.


Souvent diffusé en maigre quantité, les Perfect Grade, sont en sommes, le Saint Graal de tout amateur de modèle réduit dédié à Gundam. Le niveau de détail est absolument saisissant et conséquent tout comme les nombreuses heures de construction qui vous seront demandés. Car lorsque je dis défi, c’est un défi ! Imaginez-vous construire une jambe en une après midi et prendre 1H30 pour réaliser le mécanisme de pose du pied du robot ? Et bien oui, là c’est possible !
Pour vous donnez une idée, le packaging fait en général penser à une valise et le poids d’un sac de 3 a 4 kilos.Vous l’aurez compris Les Perfect Grade sont des monstres, mais il faut réellement être au niveau pour en débuter un. Le prix reste un bon moyen de s’en dissuader, puisque les kits proposés sont disponibles aux alentours des 120 euro. Mais pour le plaisir des yeux il n’y a rien de mieux.

 
Dans un autre registre, Bandaï à créer diverses gammes toujours liées à Gundam mais dans un format autre, les figurines articulées. Dans la jungle des gammes proposées, je vous parlerai des deux principales, les Fix Figuration et les HCM Pro.
 
Les Fix Figuration - Débuté en 1998, la série de figurines articulés nommés Gundam Fix Figuration est dirigé sous la houlette du Mecha Designer Hajime Katoki (celui là même qui réalise de temps en temps quelques design pour les Master Grade). Ce dessinateur, adulé par toute la communauté des fans de la série, propose donc une version revisitée des modèles les plus populaire des diverses séries et romans liés à Gundam sous la forme de figurines en ABS - PVC disposant des mêmes qualités de détail que les Master Grade. Le tout assemblé à l’échelle 1/144éme. A noter que depuis peu est sortie une variante des Fix Figuration, les Métal Composite, proposant aux collectionneurs des modèles au 1/100éme disposant de pièces métalliques.
 
Cette gamme est actuellement divisé en 3 sous section distincte, l’une se nomme Zeonographie et reproduit l’ensemble des Mecha du Duché de Zeon avec par exemple le Fix Figuration du Perfect Zeong de Char Aznable livré avec ses jambes (choses inconnus dans la série originale ni dans la série) qui lui donne la hauteur d’un Perfect Grade.
Autre dérivé des Fix Figuration,la gamme Cosmic Era, reprenant tous les mécha de la série Gundam Seed et Gundam Seed Destiny. Et tout dernièrement les Gundam Fix Figuration New, qui sont en fait, une ressortie des modèles originaux de la longue série originale des Fix Figuration, à une échelle plus ajusté et possédant un niveau de détail, de peinture et de marquage plus précis.

Pour l’ensemble de ces figurines les prix à l’achat sont assez larges. En effet, une simple figurine ne comprenant que peu de bonus se vendra en import aux environs des 30 euro. Mais sachez que certains modèles arrivent facilement à franchir la barre des 100 euro et que la moyenne de prix pour un beau Gundam Fix Figuration est en général de 60 euro.
 
HCM Pro - Une série relativement récente à fait son apparition en 2000 succédant et améliorant parla même la série de MS In Action, je veux parler des HCM Pro, cette série de figurine articulé à l’échelle 1/200éme a révolutionné le genre car en plus de proposer des modèles assez petit, la qualité de fabrication ainsi que les possibilités de poses sont tout simplement impressionnantes. En effet, les systèmes de joint d’articulation ont été pensé de sorte que leur solidité soit éprouvé par de nombreuse man½uvre et que les accessoires ainsi que la peintures, les marquages et la structure entièrement en plastique soit solide et puisse résister à de nombreux effort et aux nombreuses sollicitation que vous pourriez demander à la figurines. Qui parfois sont supérieurs à celle que peuvent parfois supporter certains Fix Figuration.
 
Outre ces possibilités de poses diverses, les Mecha de la série nécessitant une transformation, comme le Zeta Gundam par exemple, ne sont pas exemptés de leur gimmick. Les transformations se réalisent très facilement et ne nécessite aucunement de démonter une partie de la figurine.




 
Cette gamme de figurine à l’autre avantage de se proposer à des pris très abordable et les premier modèle ne coûte qu’en import que 10¤ environs. Par contre certains mecha font la part belle aux bonus et/ou aux éditions limitées et certains models peuvent atteindre les sommes de 45¤.
 
Pour conclure. Se lancer dans une collection lié à Gundam est nécessairement un investissement, mais de part la sommes de produits dérivés offert, faire son choix peut-être très difficile. Outre le nombre incalculable de modèles, choisir celui qui vous conviendra sera la dernière chose à faire avant de vous faire plaisir.
Cependant une fois monter ou tout simplement sortie de sa boite, c’est toujours le même plaisir que de découvrir sous toutes les coutures possible son mecha préféré.
 
Modifié: 24 Janvier 2010 à 17h35 par vincz

Auteur Sujet: Gundam - 30 ans de jouet et c'est pas encore fini !  (Lu 13798 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne vincz

  • Modérateur
Si vous avez des idées pour la mise en page je suis à votre écoute ^^ j'ai passé 2H dessus ^^  :^^;:

Alors niveau mise en page dans l'ensemble c'est pas mal mais la partie se trouvant entre les High Grade et les Perfect Grade sature un peu en images. Je pense que tu pourrais en retirer facilement 2 voir 3 pour alléger le tout. Prend exemple sur ce que tu as fait à partir de la dernière partie, celle sur les diverses gammes de produits (jusqu'à la fin). Là tu as trouvé le juste milieu parfait à mes yeux ;)

Sinon pour en venir à l'article en lui-même c'est assez bien écrit. Je savais pas qu'il existait des maquettes telles que les Perfect Grade. J'ose à peine m'imaginer le travail de titan à les monter en lisant la description que tu en donnes :ouhla: Déjà qu'avec une figurine "toute bête" j'aurais bien du mal, je m'imagine pas un jour avec un tel truc à créer ^^" Par contre c'est clair que ça doit être un pur bonheur que de l'avoir face à soit, surtout quand tu as passé des heures à la bichonner à la réalisation !
En tout cas c'est très instructif même si des fois on peut se sentir paumer au milieu de toutes ces maquettes :P

Hors ligne Nao/Gilles

  • Admin
Ahah, tu es fou... ;)
Ben ça m'a l'air bien, à part le "Souvent diffusé en maigre quantité" compressé en hauteur... Je te recommande de déplacer l'image de droite carrément 2-3 lignes plus bas *à l'intérieur du paragraphe* (tu verras, ça marche).
Ou sinon, tu centres toutes les photos, sans texte autour... C'est le plus simple et c'est tout à fait acceptable sur un blog.

(Euh par contre les maquettes Gundam c'est pas trop mon truc donc je passe pour la lecture, sorry ^^)

Hors ligne vincz

  • Modérateur
Merci pour les conseils, je regarderai cela de plus prêt demain (jour de repos) et avec un peu de chance j'enchaînerai avec mon article consacré aux Kamen Riders qui lui aura aussi une mise en page sympathique. Oui je sais je fais mon petit truc sur Dysney avant, je sais que vous voulez revoir Lydie, j'ai compris !  :mdr: